Vous êtes iciAccueil>Admin
Admin
mercredi, 28 janvier 2015 17:04

REPAS DE BIENFAISANCE AU PROFIT DE LA MOSQUEE

As-salam alaykum wa ramatullah wa barakatuh.

    L'association AFMCCM (Mosquée Al Mouminine), organisera son repas de bienfaisance insha Allah le samedi 21/02/2015 au sein de ses locaux à partir de 18h30.

   Vous êtes toutes et tous les bienvenus. . En espérant vous voir nombreux.

NB : Afin d'organiser au mieux cette soirée, merci de nous confirmer votre présence le plus rapidement possible par téléphone ou SMS au 06 67 77 33 02.

 

Pour plus d'informations Contact : 06.67.77.33.02

Jazakoumou Allaho khairan

 

                                                                         Le président de l'association

                                                                                 Saïd Kanissi

     Les louanges sont à Allah, et que les bénédictions et la paix soient sur Son messager.

     Le prophète alayhi salat wa salam a été envoyé au service de toute l’humanité, aux puissants et aux humbles, aux riches et aux pauvres, aux grands comme aux petits de ce monde, et qu’ils soient hommes ou femmes. Nous allons évoquer aujourd’hui la manière de se comporter avec les plus humbles parmi nous, les pauvres.  Le prophète alayhi salat wa salam s’est toujours soucié des pauvres, il aidait et  vivait avec eux durant les périodes de difficultés, de souffrance ou de disette. Allah azza wa jal nous interdit de rejeter ceux qui l’adorent sous prétexte qu’ils sont pauvres. Ceux qui méprisent les croyants humbles font partie des injustes  et Allah dit dans Sourate Al An’am 6/52. « Et ne repousse pas ceux qui, matin et soir, implorent leur Seigneur, cherchant Sa Face "Wajh". Leur demander compte ne t'incombe en rien, et te demander compte ne leur incombe en rien. En les repoussent donc, tu serais du nombre des injustes. » Le prophète comptait nombre de ses compagnons  parmi les plus pauvres : Bilal, Amar, Ibn Mas’ud, Ibn Yassir, Souhaib notament…     Beaucoup de notables de La Mecque, avant que la ville ne soit aux mains des musulmans, refusaient de venir s’asseoir et de discuter avec le prophète à cause de la présence de ses compagnons, car les hauts placés de la Mecque jugeaient indigne de s’asseoir parmi les plus pauvres. Le prophète alayhi salat wa salam pensa un jour les accueillir sans eux à la seule fin de les convaincre d’accepter l’islam, mais Allah lui interdit. Le prophète alayhi salat wa salam dit : « Aimez les pauvres parmi vous car votre victoire viendra aussi de vos pauvres ». Il invoquait Allah ainsi : « Oh Dieu accorde moi une vie de pauvreté, prend mon âme alors que je suis pauvre et ressuscite moi parmi les pauvres. »  Cela ne signifie pas que l’on doit délaisser la vie d’ici-bas et mépriser l’argent gagné honnêtement et par son travail ; mais notre cœur doit rester humble et ne pas être trop attaché aux biens matériels : le vrai croyant se prosterne devant Allah et non devant les richesses de ce monde.

     On peut aussi parler de la rencontre célèbre entre Héraclius empereur byzantin et Abu Soufiane. Héraclius interrogea Abu Soufiane, et parmi les questions il demanda par qui était suivi le prophète, les riches ou les pauvres ? Abu Soufiane répondit qu’il était davantage suivi par les pauvres, ce que lui dit Héraclius, est le cas de tous les prophètes avant lui.  Tout cela ne signifie pas que les gens riches sont tous mauvais, notre communauté a besoin de personnes riches qui usent de leurs biens avec discernement. C’était le cas de Abu Bakr qu’Allah l’agrée qui dépensait énormément pour l’islam et les musulmans. Mais nous devons être miséricordieux avec les pauvres et les aider et lutter contre la pauvreté elle-même. Le prophète alayhi salat wa salam rendait visite aux humbles, aux personnes âgées dans les régions les plus pauvres , il s’enquérait de leur santé ; ils jouaient avec les enfants, prenait la main du pauvre et l’accompagnait où il allait. Dieu l’a béni pour cela et dit dans Sourate Al Qalam 68/4. « Et tu es certes, d'une moralité éminente. » Les cœurs endurcis n’acceptent pas cette proximité avec les pauvres, car ils sont bouffis d’orgueil et pensent que c’est se rabaisser que de fréquenter ces gens. Par ce comportement ils se font détester par Allah et par Ses créatures. Il est dit qu’au Jour du Jugement ce sont les orgueilleux qui seront rabaissés et les pauvres leur marcheront dessus. Implorons Allah azza wa jal pour qu’il nous préserve de l’orgueil des orgueilleux, et pour qu’il nous pardonne nos péchés.

As salamou alaykoum wa rahmatu Llahi wa bârakatu.

vendredi, 16 janvier 2015 10:53

Aimer le prophète (SWS)

     Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

     Allah azza wa jal a dit dans le Coran Sourate Al Imran 3/31 : « Dis : "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »  C’est une grâce immense de la part d’Allah que de nous avoir envoyé Son messager alayhi salat wa salam, et de faire de nous les membres de sa communauté. L’aimer est une obligation pour nous, comme il a été rapporté par Anas Ibn Malik qu’Allah l’agrée qui a entendu le prophète alayhi salat wa salam dire : « Personne d’entre vous ne sera véritablement croyant jusqu’à ce qu’il m’aime plus que ses parents, ses enfants et tout le reste du monde ».

     Al Bukhari a rapporté selon ‘Abdullah Ibn Hicham ceci : «  Nous étions avec le prophète alayhi salat wa salam et il tenait la main de ‘Umar Ibn Al Khattab qu’Allah l’agrée, puis ‘Umar lui dit : Ô Prophète je t’aime plus que tout autre chose sauf  moi-même ; et le Prophète lui répondit : Non, par celui qui tient mon âme dans Sa main, jusqu’à ce que tu m’aimes plus que toi-même ! ‘Umar lui dit après : maintenant je t’aime plus que moi-même ; et le prophète alayhi salat wa salam de lui répondre : maintenant, Ô ‘Umar ! » C’est-à-dire, maintenant tu as véritablement acquit la foi, Ô ‘Umar.

     Mes chers frères et soeurs, pourquoi aime t-on notre prophète? Nous l’aimons par ce que Allah azza wa jal l’aime, et nous devons aimer tous ceux qu’Allah aime. Nous aimons aussi notre prophète par rapport à l’amour, la tendresse et la miséricorde qu’il porte à sa Oumma. Nous l’aimons pour l’excellence de ses qualités morales et son comportement. Allah Azza wa jal dit dans Sourate At tawbah 9/128 : « Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » Allah dit aussi Sourate Al Qalam  68/4 : « Et tu es certes, d'une moralité imminente. » 

     Comment manifester notre amour pour le prophète alayhi salat wa salam? Cet amour se manifeste d’abord  en  lui obéissant, en croyant en ce qu'il a dit et en suivant son exemple, en se rappelant de lui énormément, en lisant sa biographie et en l’enseignant a nos enfants. Prenons le temps de méditer sur sa vie en tirant des leçons et des enseignements bénéfiques pour notre vie.

     Et enfin en ayant  le désir ardent de le voir dans l’au-delà, qu’Allah nous pardonne, nous guide et nous raffermisse dans Sa voie.

 Wa salamou alaykoum wa rahmatuLlahi wa Barakatu.

vendredi, 09 janvier 2015 11:06

Fêter la naissance du prophète

     Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

    En ce mois de Rabi’ el Awal, nombreux sont les musulmans qui se remémorisent la vie du Messager de Dieu (SWS) et qui expriment leur amour, respect et attachement à leur prophète. Par ce qu’ils pensent que sa date de naissance la plus probable (SWS) le 12 de ce mois.

    Notre prophète (SWS) mérite d’être honoré  tous les jours de l’année, et que sa vie soit invoquée à tous les instants, N’est t-il pas celui  qui nous a transmis le message du Dieu des mondes et qu’Allah envoya afin de guider l’humanité. Allah azawajal dit dans sourate « Aljoumouaa » 2 : « C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident».

    L’expression de l’amour du prophète (SWS) ne devrait pas atteindre l’exagération. Certes, il ya l’obligation d’aimer et de révérer le prophète, mais aussi l’interdiction de dépasser la limite et d’exagérer dans son éloge : Il ne faut  pas dépasser la limite dans (l’approbation) de son rang. Il est interdit de l’élever au-dessus de son rang de serviteur et d’envoyé comme lui attribuer par exemple des spécificités divines en l’invoquant et lui demandant de l’aide en dehors d’Allah, ou en prêtant serment par lui.  Il a dit (SWS) : "Ne me couvrez pas exagérément d’éloges comme ce fut le cas des chrétiens concernant Jésus fils de Marie, je ne suis qu’un serviteur, dites alors : "serviteur et messager d’Allah" ».

    Participe de ces pratiques innovées, la commémoration de la naissance du Prophète SWS qui se déroule [chaque année] durant le mois de Rabî’ Al Awwal. Ainsi, la douzième nuit de ce mois voit les gens se réunir dans les mosquées ou chez eux pour accomplir des prières, innovées, sur le Messager d’Allah SWS et lui adresser des éloges par lesquelles ils dépassent la limite qu’il a fixée en termes de considération à son égard.
D’aucuns accompagnent même parfois ces réunions d’un repas et veillent ainsi. Ils dilapident donc de l’argent et du temps tout en fatiguant leur corps dans ce que ni Allah, ni Son Messager n’ont légiféré...

    Que ces gens sachent que le seul moyen d’honorer notre prophète, (SWS), est de suivre le message pour lequel il, (SWS), a été envoyé par miséricorde pour toute l’Humanité. Qu’ils sachent qu’honorer notre prophète consiste à connaître sa personnalité, l’obéir dans tout ce qu’il, (SWS), a ordonné, de croire à toutes les choses qu’il nous a informées de s’écarter de tous les interdits contre lesquels il, (SWS), nous a mis en garde et de n’adorer Allah que par ce qu’il, (SWS), a légiféré. Telles sont les conditions nécessaires à remplir pour toute personne prétendant vouloir suivre notre prophète, (SWS). Prouvons notre amour pour notre prophète, (SWS), en pratiquant TOUTE sa sunna authentique dans la mesure de nos possibilités en tout temps et en tout lieu inshaAllah et que les salutations et les bénédictions soient sur notre prophète.

Wassalamou alikom warahmatoullahTaala Wa Barakatouh

vendredi, 02 janvier 2015 12:14

La fraternité dans le sentier d’Allah

     Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

    L’histoire de l’humanité  a été marquée par la « Hijra » de notre prophète alayhi salat wa salam et ses compagnons vers Médine. Cette émigration s’est réalisée avec les valeurs de fraternité et de solidarité. Les Médinois (al-ansâr) ont accueilli très généreusement les émigrés (al-muhâjirîn), au point de partager avec eux leurs maisons et leurs biens. Ce fut une fraternité concrétisée par des actes tangibles. Le Prophète alayhi salat wa salam lança cet appel : « Soyez frères en Allah, que chacun prenne un frère. » La fraternité dans la croyance est une grâce d’Allah.  Allah Azza wa jal dit dans Sourate « Al Imrane » 3/103 : « Et cramponnez-vous tous ensemble au "Habl" (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos coeurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. »

    Chers frères et soeurs, écoutez attentivement ce hadith : Le Prophète alayhi salat wa salam a dit : « Il y a sept catégories de personnes qu’Allah accueillera sous Son ombre au jour où il n’y aura aucune ombre sauf la Sienne : un dirigeant juste; un jeune qui a grandi dans l’adoration d’Allah, le Puissant et Majestueux; un homme dont le cœur est attaché aux mosquées; deux personnes qui s’aiment pour Allah, qui se rencontrent pour cette raison et se quittent sur le même sentiment; un homme qu’une femme de grande beauté et de statut social important appelle à elle et qui refuse en disant : « Je crains Allah »; une personne qui donne en charité si discrètement que sa main gauche ignore ce qu’a donné sa main droite; et une personne qui, dans la solitude, pense à Allah et se met à pleurer doucement. » (Boukhari et Mouslim). Dans ce magnifique hadith, le Prophète parle d’actes d’adoration qui auront pour conséquence une immense récompense : se retrouver à l’ombre d’Allah au Jour où il n’y aura aucune ombre sauf la Sienne. Pour réaliser cela considérez un instant le hadith suivant : « Au jour de la Résurrection, le soleil se rapprochera tellement des gens qu’il ne sera plus qu’à une distance d’un mille. Les gens seront submergés dans leur propre sueur selon les actions qu’ils auront accomplies de leur vivant; certains jusqu’aux chevilles, certains jusqu’aux genoux, d’autres jusqu’à la taille et d’autres encore en auront jusqu’au menton. » (Et en disant cela, le Prophète fit un geste de la main devant sa bouche.) (Sahih Mouslim) On comprend donc qu’en ce Jour, rien ne sera plus souhaitable que de se retrouver sous l’ombre d’Allah. Et s’aimer mutuellement pour Allah est une des meilleures choses qui mènent au succès dans l’au-delà et qui nous font goûter à la douceur de la foi en ce monde. Cela signifie que le musulman aime une autre personne seulement et uniquement parce que cette dernière suit la bonne voie. Le musulman doit avoir un comportement qui assure la concorde et l'union des coeurs. L'islam a défendu tout ce qui suscite la division, particulièrement l'injustice, le mensonge et le mépris. On ne devient un bon musulman et on n'acquiert une foi parfaite que si l'on aime pour son frère ce que l'on aime pour soi-même. En conclusion, citons ce hadith « Les musulmans, dans l'amour, l'affection et la miséricorde qu'ils se portent, sont comparables à un seul corps. Lorsqu'un membre est affecté, c'est l'ensemble du corps qui ressent la douleur et s'enfièvre » (Hadith rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)

Allah est plus Savant, as salamou alaykoum wa rahmatu Llah wa bârakatu.

vendredi, 26 décembre 2014 10:17

La réconciliation

     Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

    Ô musulmans, craignez Allah Azza wa jal et obéissez Lui, adoucissez vos cœurs envers vos frères. Evitez  les disputes, les conflits et les querelles. Allah Azza wa jal dit dans Sourate Les appartements 49, 10 : « Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde. » Il est évident que l'adversité entre les gens et le désaccord engendrent la haine et l'agressivité ce qui mène les adversaires à la médisance, la calomnie, la raillerie, les insultes et les outrages qui sont comptés parmi les grands péchés qui nuisent à la foi des musulmans.

   La réconciliation entre les gens est donc parmi les recommandations d’Allah et Son prophète alayhi salat wa salam. C’est une attitude très importante pour que les musulmans deviennent des frères et elle vise à dissiper la perversité, la haine et l'animosité entre les hommes. Allah qu’Il soit exalté a également ordonné la réconciliation entre les groupes. Il a dit Sourate Les appartements 49, 9 : « Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables.»

   Les disputes dans un couple peuvent aboutir au divorce et à la dispersion de la famille, les enfants étant les victimes collatérales. Dans ce contexte, Allah nous dit Sourate Les femmes 4, 35 : « Si vous craignez le désaccord entre les deux [époux], envoyez alors un arbitre de sa famille à lui, et un arbitre de sa famille à elle. Si les deux veulent la réconciliation, Allah rétablira l'entente entre eux. Allah est certes, Omniscient et Parfaitement Connaisseur. »

    Nous souhaitons qu'Allah gloire à Lui unisse les cœurs des musulmans, que la communauté de Muhammad alayhi salat wa salam tire profit des leçons de l'histoire et qu’elle se souvient que tout ce qui a atteint la Oumma, aussi bien la faiblesse, l'impuissance et la division n'est que le résultat de désaccords, de séparation et de rivalités.

    Si les musulmans se consultent mutuellement et s'accordent entre eux et que leurs cœurs sont unis, leurs efforts seront couronnés de succès, leurs ennemis n'oseront jamais convoiter leurs biens, ni s'approprier leurs terres ni piller leurs trésors. Et n’oublions pas que l’union et la réussite ne sont possible que sur la vérité, pas sur des notions étrangère à l’islam tels que le nationalisme ou l’ethnie, c’est par l’amour et la crainte d’Allah que nos cœurs doivent s’unir, comme l’a dit Omar Ibn Al Khattab qu'Allah l'agrée : « Nous sommes un peuple qu’Allah a honoré par l’islam. Sitôt que nous rechercherons les honneurs par une autre voie, Allah nous humiliera. »... attachons-nous donc au tawhid et au suivi de la Sunna du messager d’Allah alayhi salat wa salam.

Allah est le Plus Savant.  Wa salamou alaykoum wa rahmatu Llah wa barakatu.

 

      Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

       Le licite et l’illicite est un sujet important de l’islam, car c’est autour de ce sujet que gravitent beaucoup d’éléments et d’objectifs de notre dîn qui est un mode de vie.  Les actes d’adorations, le comportement et la moralité sont encadrés par des barrières à ne pas franchir, celle du licite, et de l’illicite. Allah Azza wa jal dit dans Sourate « Les abeilles » v.116 : « Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues «Ceci est licite, et cela est illicite», pour forger le mensonge contre  Dieu. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Dieu ne réussiront pas ».

      Voici quelque vérités du licite et l’illicite selon la tradition islamique :

     **Le droit de légiférer revient strictement à Allah seul : Décréter des commandements aux gens pour régir leur culte, leur comportement social, ainsi que pour trancher leurs litiges et mettre fin à leurs conflits, est le droit exclusif d’Allah, Seigneur des mondes. A cet égard aucun n’est habilité à le remplacer ni les prophètes ni même les anges qui n’ont que le rôle de transmettre les décrets sans les modifier d’un iota. Dans un monde sécularisé, il est donc très opportun de s’interroger sur cette question car les fausses divinités d’antan ont laissées place à des fausses divinités plus contemporaines, celles qui se permettent de légiférer à la place d’Allah azza wa jal.

      *Le Halal est la règle générale, c'est à dire que tout est licite jusqu'à preuve du contraire, par exemple un verset coranique qui rend illicite une chose.

      *Allah, qu’Il soit exalté, a rendu licite pour Ses serviteurs ce qui est bon parmi les nourritures, les boissons et autres, et en a interdit le mauvais.  Il dit aussi, qu’Il soit exalté, en décrivant Son prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dans la Sourate Al-Arâf, v.157 : « leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux.. »

      *Allah, qu’Il soit exalté, n’a pas interdit l’illicite à l’oumma de Muhammad alayhi salat wa salam pour punir ou rendre pénible la vie de ses serviteurs mais uniquement par miséricorde. Quand Allah, qu’Il soit exalté, interdit un illicite c’est aussi bien en petite qu’en grande quantité, en petite qu’en grande dimension. Tout ce qui aboutit a l’illicite est illicite.

      *Il est interdit d’enjoliver ou changer la nomination de l’illicite pour le masquer ou l’autoriser. La bonne intention ne peut pas  justifier l’illicite et ne peut pas aboutir automatiquement au pardon.

      *Enfin, le prophète alayhi salat wa salam a dit :"Les choses licites sont bien évidentes et les choses illicites sont bien évidentes . Entre les deux, il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ignorent . Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques, préserve sa religion et son honneur. Et quiconque se laisse tomber dans les choses équivoques tombera dans les choses illicites, comme le berger qui fait paitre son troupeau autour d’un enclos réservé, risquant à tout moment de l’empiéter. »

WaLlahu a’lam, wa salamou alaykoum wa rahmatu Llah  wa barakatu.

lundi, 15 décembre 2014 17:51

Conférences VidéoProjecteur

L'Association Franco Musulmane Culturelle et Cultuelle de Muret "AFMCCM"  organisera le Samedi 27-12-2014 Aprés la prière de L'ASR une conférence via VidéoProjecteur... 

Cette projection est exclusivement réservée aux soeurs. 
A titre informatif, la salle vidéo se trouve à l'étage.

vendredi, 31 octobre 2014 13:22

Tirer profit de la durée de notre existence

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

Allah Azawajal dit dans sourate « Alhachre » 18 : »  Ô vous qui avez cru! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu’elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. ».

Le temps est la chose la plus précieuse que  l’islam nous demande de préserver, la vie de l’être humain est un ensemble d’étapes, chaque jour qui passe le rapprochant de la prochaine étape.

  

Il est regrettable que les gens du commun soient insensibles à la perte du bienfait que consiste de façon inutile. L'Envoyé d'Allah (sws) a dit: " Il y a deux bienfaits où beaucoup d’hommes sont lésés: la santé et le temps libre" [ Rapporté par AI-Bukhârî et Muslim ]. La situation des hommes dans ce bas monde est vraiment étrange: Ils gaspillent leurs temps et ne profitent pas des instants précieux de leur vie. Ils oublient que chaque minute les rapproche de plus en plus de la tombe et de la vie de l’au-delà. Ils s'amusent alors que le destin est sérieux avec eux; ils oublient alors que chaque atome de leurs œuvres est comptabilisé.

 

Dieu Azawajal dit dans sourate « Al Asre » : « Par le Temps!  L’homme est certes, en perdition,  sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance ». Allah jure par le temps pour sa valeur inestimable que  tous les fils d’Adam sont perdants et sont sur la voie de la destruction, excepté ceux qui ont cru et fait de bonnes actions, et se sont mutuellement recommandé la vérité, et se sont mutuellement recommandé la patience et l’endurance. Ceux-là sont les gagnants et les biens-heureux.

 

Le musulman doit donc profiter de son temps avec tous actes d’adoration et obéissances à Allah Azawajal avant qu’il ne soit trop tard et avant que les regrets ne servent plus à rien. Allah Azawajal dit dans sourate « Alhadid » 16 : «  Le moment n'est il pas venu que le cœur des croyants s'emplissent d'humilité l'évocation du rappel d'Allah et de ce qu'il a révélé comme vérité ? »  Que votre cœur soit rempli d’humilité.  Rapellons-nous de  notre faiblesse -dhu'f- devant Sa Force -quwwa-, de notre humilité -dhul-devant Sa Majesté –Jalala- , de notre petitesse devant Sa Grandeur -al- 'adhama- et de notre besoin -faqr- devant Sa Richesse -al-ghinâ- .

Allah est le Plus Savant.Wasalamaou alykoum warahmatou Allah Taala wa barakatouh.

vendredi, 24 octobre 2014 11:00

Achoura et le mois Muharram


Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager. Mouslim rapporte dans son Sahih que le Prophète (SWS) a dit :

« le meilleur jeûne après le jeûne du Ramadan est celui du mois sacré d'Allah ''Al-Muharram ». Il fut questionné au sujet du jeûne du jour d’'Achoura (10 ème jour de Muharram) et le Prophète (SWS) répondit :

« Il expie les péchés de l'année écoulée » Rapporté par Mouslim.
Le prophète (SWS) a jeûné le jour d’Achoura par glorification de ce jour. C’est un jour béni et glorifié depuis bien longtemps. Les juifs disciples du prophète Moussa (Que la paix soit sur lui) l’ont glorifié, jeûné et fêté.
Lorsque le Prophète (SWS) émigra à Médine, il trouva les Juifs qui jeûnaient le jour d’'Achoura. Il leur demanda : « Quel est ce jour que vous jeûnez ? » Ils répondirent : « C'est un grand jour durant lequel Allah
sauva Moussa (Moïse) et son peuple, et noya pharaon et son peuple. Moussa le jeûna alors pour remercier Allah, donc, nous le jeûnons également. ». Le Prophète (SWS) dit : « Nous sommes plus dignes de nous réclamer de Moussa que vous.». Ainsi, il jeûna ce jour et ordonna de le jeûner.
Les Savants sont unanimes à considérer le jeûne de ce jour comme recommandé et non pas comme obligatoire. Cependant il est très recommandé de jeûner ce jour pour les raisons suivantes :
*Il expie les péchés d’une année complète. C’est-à-dire les petits péchés à condition de s’écarter des grands péchés.
*Suivre l’exemple du Prophète (SWS).
*Le jour d’Achoura fait partie du mois de Muharram lequel la tradition prophétique nous recommande de jeûner.
*Les compagnons du prophète (SWS) habituaient leurs enfants à jeûner le jour d’Achoura.
Il est important aussi de rappeler qu’il est préférable de suivre la Sunna de notre prophète (SWS) et de d'ajouter le 9ème jour au 10ème jour. Il s'agit de se différencier des Juifs qui se contentent de jeûner le 10ème jour. Le plus parfait est de jeûner avec Achoura un jour avant et un jour après pour être sure d’avoir jeûné le jour d’Achoura.
Le jour d’Achoura n'est pas un jour de fête pour les musulmans et il n'est pas non plus un jour de deuil. Il n’est rien dans la sunna du prophète (SWS) qui nous demande ni d’en faire un jour de deuil et d’auto flagellation, ni d’en faire un jour de fête ou on spécifie certaines actes d’adoration ou sacrifices. Allah est le Plus Savant.

 

Wasalamaou alykoum warahmatou Allah Taala wa baraktouho

Horaire des prières    

Rappel Religieux

Messagerie     

Contacter-nous

Actualités & Evénements

Prêche de vendredi

Question reponse

Petites annonces

                                                                 

Copyright © 2014  afmccm.fr       AFMCCM 16 Rue Marclan 31600 MURET Tel 09-54-99-52-60