Vous êtes iciAccueil>Services>Prêches de Vendredi>Les personnalités influentes – L’histoire de Ka’b Ibn Mâlik
vendredi, 29 avril 2016 14:00

Les personnalités influentes – L’histoire de Ka’b Ibn Mâlik

Voici un récit de gens qui étaient sincères avec Allah, et qu’Allah (swt) a crus, dont Il a accepté le repentir et dont Il a pardonné tous les péchés. Ka’b Ibn Mâlik  raconte : «   Je n’ai faussé compagnie au Messager d’Allah  dans aucune de ses campagnes sauf dans celle de Tabûk.  En ce qui concerne l’histoire de ma défection de l’expédition de Tabûk, je n’ai jamais été aussi fort ni aussi riche que lorsque j’y fis défaut. Par Allah, je n’avais jamais réussi à avoir deux montures à la fois avant cela ; par contre, cette-fois-là, j’avais réussi à les posséder. Le Messager d’Allah (SAW) entreprit cette expédition dans la période de très fortes chaleurs. Il se préparait pour un long voyage dans un immense pays désertique et aride. Il devait rencontrer également un grand nombre d’ennemis.  Aussi, cette fois-ci, Il informa les musulmans de leur destination afin qu’ils prennent leurs dispositions. Les musulmans étaient nombreux avec le Messager d’Allah (SAW)

Ka’b poursuit en disant : « Le Messager d’Allah (SAW) s’était préparé ainsi que les musulmans avec lui. Quand à moi, je sortais chaque jour pour m’équiper mais je rentrais sans n’avoir rien fait, me disant à chaque fois que je pourrais le faire l’heure venue. Cette situation dura à tel point que les musulmans s’étaient déjà sérieusement équipés et, le lendemain matin, le Messager d’Allah  (SAW) prit la route et les musulmans avec lui, alors que je n’avais toujours rien préparé. Puis je continuais à sortir de chez moi et je rentrais également sans avoir rien fait ; cela dura jusqu’à ce qu’ils eurent pris une grande avance sur moi. Et puis, je voulus partir les rattraper -si seulement je l’avais fait- mais tel ne fut pas mon destin.  Lorsque j’appris que le Messager d’Allah (SAW) était sur le chemin du retour de l’expédition de Tabûk, un grand chagrin me prit et je songeais à trouver quelque mensonge pour me tirer d’affaire, en disant à moi-même : "Comment pourrai-je bien échapper à sa colère demain Alors, je me décidai à lui dire la vérité. C’est alors que j’arrivai et lorsque je le saluai, Je dis : "Ô Messager d’Allah ! Par Allah, si je me trouvais en présence d’une autre personne que toi parmi tous les habitants de ce monde, j’échapperais certainement à sa colère par quelque excuse car effectivement, je suis un bon polémiste. Mais par Allah, je sais bien que si je te raconte aujourd’hui un mensonge pour obtenir ta satisfaction, Allah attirerait certes, sur moi ta colère. Par contre, si je te dis la vérité qui engendrera ton courroux contre moi, je pourrai espérer par là une fin heureuse de la part d’Allah (exalté soit’Il). Par Allah, je n’ai aucune excuse et je n’ai jamais été aussi fort, ni aussi aisé qu’au moment où je suis resté en arrière sans participer à l’expédition."

Le Messager d’Allah (SAW) dit : "Quand à celui-là, il a dit la vérité. Lève-toi, et attends qu’Allah décide à ton sujet ce qu’Il voudra" Le prophète l’obligea à patienter 50 jours, il dut s’éloigner de son épouse sur son ordre, plus personnes ne lui adressa la parole durant ce l’abs de temps. Il raconte : «  Puis je fis la prière de l’aube de la cinquantième nuit sur le toit de l’une de nos demeures. Alors que je me sentais oppressé tel qu’Allah l’a décrit dans son livre : "...Si bien que toue vaste qu’elle fût, la terre leur paraissait exiguë..." (Le repentir, v118) J’entendis la voix de quelqu’un qui criait du sommet du mont Sala’ d’une voix très forte : "Ô Ka’b inb Mâlik ! Réjouis-toi de la bonne nouvelle !"

Je me jetai en prosternation sachant que l’heure de la délivrance était venue. Le Messager d’Allah (SAW)  avait annoncé lors de la prière de l’aube qu’Allah (béni soit-Il), avait bel et bien agréé notre repentir.  J’entrai à la mosquée ; le Messager d’Allah y était assis au milieu des gens. Aussitôt que j’eus salué le Messager d’Allah (SAW), son visage rayonnait de joie. Il me dit : "Réjouis-toi du plus beau jour que ta as passé depuis que ta mère t’a enfanté !"Je dis : "Ce pardon provient-il de toi, ô Messager d’Allah ou est -il de la par d’Allah ?"Il dit :   "Plutôt de la part d’Allah.’’Je dis ensuite : 
"Ô Messager d’Allah ! Allah exalté m’a sauvé par ma sincérité, et comme preuve de mon repentir, dorénavant, je ne dirai plus que la vérité jusqu’à la fin de mes jours."

Allah exalté fit alors descendre ces versets : "Allah a agréé le repentir du Prophète, des Muhâjrîn et des Ansâr qui l’ont suivi dans les moments difficiles après que les coeurs d’un groupe d’entre eux étaient sur le point de dévier. Puis Il accueillit leur repentir car Il est Compatissant et Miséricordieux à leur égard. Et les trois qui avaient été laissés de côté, si bien que toute vaste qu’elle fût, la terre paraissait exiguë, ils se sentaient à l’étroit..." Ka’b dit :  "Par Allah, je n’ai jamais reçu d’Allah une plus grande grâce qu’il m’ait guidé vers l’Islam, que celle d’avoir été sincère avec le Messager d’Allah (SAW) et de ne pas lui avoir dit de mensonges qui auraient causé ma perte comme cela s’est produit avec ceux qui avaient menti."

Ainsi se termine ce récit, qui nous enseigne les vertus de la sincérité et du repentir. 

Lu 642 fois

Pour recevoir les prêches du vendredi et  les informations de la mosquée  inscrivez vous à la newsletter 

Lettre d'informations

Ce que vous avez manqué

Les plus populaire

  • Les mérites du jeune du mois de Chaabane
    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager. Remercions Dieu d’avoir allongé notre vie jusqu'à la venue du mois de Chaabane, ce dernier est…
    Ecrit le vendredi, 06 juin 2014 14:00 Lu 1995 fois
  • Aimer le prophète (SWS)
    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager. Allah azza wa jal a dit dans le Coran Sourate Al Imran 3/31 : « Dis…
    Ecrit le vendredi, 16 janvier 2015 10:53 Lu 1842 fois
  • Fondements du foyer musulman
    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager. Serviteurs d’Allah, Dieu Azawajal a dit dans la sourate Aroum 21 : « Et parmi Ses…
    Ecrit le vendredi, 23 mai 2014 13:02 Lu 1830 fois

Horaire des prières    

Rappel Religieux

Messagerie     

Contacter-nous

Actualités & Evénements

Prêche de vendredi

Question reponse

Petites annonces

                                                                 

Copyright © 2014  afmccm.fr       AFMCCM 16 Rue Marclan 31600 MURET Tel 09-54-99-52-60